Situation de Jeu de golf 1 – Putting***

***Les mots soulignés vous ouvrent des informations complémentaires

Le putting est sa recherche d’intelligence du JEU de golf

Le putting est la plus grande situation de JEU de son JE lors d’une partie de golf. Sur tous les trous pour être le plus régulier et meilleur en soi à égalité avec le parcours, nous avons 2 putts à jouer.

L’apprentissage du putt est à la fois technique et pratique.

La règle de putting des professionnels va changer dès le 1er janvier 2022: les carnets de notes des greens ne sont plus autorisés. Chaque joueur et son équipe aura à étudier et adapter ses compétences individuelles et d’équipe à chaque tournoi.

L’intelligence du putting, augmenter ses valeurs pour chaque joueur est à revoir pour son devenir et le succès potentiel sur ses objectifs.

Les lois et l’intention du putting :

Le green d’avenir est ouvert dans beaucoup de golf. Il est construit sur tapis rapide

Le lieu d’apprentissage est le green de chaque golf, mais aussi le minigolf que l’on a près de soi ou que l’on peut créer chez soi. Son JEU s’améliore avec attention sur un tapis ou dans son salon chez soi.

Nous marquons aussi nos mémoires de joueur qualifié au putting en regardant des images et écoutant les conseils du moniteur compétent connu ou inconnu de soi.

Putter d’échange
Mon putter initial

Le putting entre dans son expérience sportive par ses exercices personnels. Avec son objectif, ses valeurs, l’intention est de mettre la balle dans le trou ou de s’en approcher en sécurité. Le green nous offre la possibilité de dominer le parcours, il active le cœur de chaque joueur.

Etre le meilleur dans son putting est une ambition dans son JEU et un objectif de valeur de soi du moment présent à chaque instant.

Attention: rechercher et adapter à soi son putter, le fitting de cet outil est une attention essentielle pour tous les joueurs de haut niveau.

Les intentions initiales du putting

Le putter est un outil personnel à tester, puis décider et maîtriser lorsque nous voudrons devenir régulier face au parcours, si nous voulons le dominer.

Mon putter de compétitions

Pour mon JEU efficace, choisir les balles douces ou dures selon son esprit de joueur et vérifier que chacune à une ligne dessinée pour la diriger vers le trou qui est notre objectif.

A chaque coup de putter, prendre la décision de faire rouler sa balle sur une ligne qui est étudiée et imaginée avec son cerveau-ordinateur et son émotion du cœur.

Nouveau club, construit à JE par fitting , outil de grande précision de JEU

Chacun est capable de concevoir où sa balle roule pour entrer dans le trou directement si elle en est près ou s’en rapprochera pour un long coup. Cette intention ouvre un ensemble de préparations les plus faciles à réussir.

Chaque jour, son expérience et ses capacités les meilleures se créent par les analyses du green, l’environnement de son jeu et sa situation du moment.

L’attitude de maîtrise de son putting sur le green

Comment faire entrer la balle dans le trou ? A pleine vitesse vers le fond? La laisser lentement tomber dans sa cible ? A chacun de décider selon qui il est.

Attention active: regarder le trou de derrière la balle, repérer les pentes le long du chemin, renforcer sa décision de la ligne de putt de derrière le trou.

Aller et marcher vers le trou et revenir une dernière fois derrière la balle le long de la ligne décidée.

Complément d’apprentissage du putting global : Charles Marchildon et Laurent Jockschies offrent des images et leurs conseils…

Positions du putting

Sur le parcours la clé du putting est le lien entre soi, la balle et le putter

La tenue du putter est précise et attentive, régulière dans ses mains.

La tête du putter est sa main qui envoie la balle dans le trou.

Rechercher la meilleure ligne de putting à chaque situation de jeu

Le mouvement du club est engagé seulement par les épaules. La tête de club est maîtrisée, pour remplacer sa main afin de lancer la balle avec sûreté vers la cible.

La balle est légèrement en avant du centre du corps. Son exercice est calme, précis et régulier. Solide sur son bas du corps et en équilibre du haut.

La prise de club est attentive, précise pour maîtriser la tête du putter

Le corps est ancré sur le sol. L’écart de jambes reste fixe et attentif au calme de l’élan de frappe en balancier, un effet pendule d’horloge.

Le bas du corps est solide. Le haut du corps s’oriente en rotation de ses épaules avec calme et attention. La confiance s’apprend dans ses entraînements et ses pensées avec les émotions que l’on ressent.

La posture du corps est ancrée pour être solide au moment de son putting

En golf, comme dans la vie, nos pensées créent notre devenir!

L’intention principale est de monter doucement mon putter et de frapper en accélération.

Le lien de préparation du coup entre le cœur et le cerveau est essentiel, ainsi, ce dernier pilotera son corps.

Plan de frappe calme et équilibré

L’objectif d’alignement du corps sur la ligne de putting est essentielle

La rotation du triangle épaules-mains s’opère de manière ferme autour de la colonne vertébrale. Un effort d’équilibre à apprendre et respecter à chaque instant: la confiance au corps est essentielle.

Poser sa balle en conscience et confiance sur la ligne choisie et décidée

La frappe de la balle est directe bien perpendiculaire à la ligne de direction. La tête de club est en accélération permanente au coup de frappe.

Les mémoires de jeu, la régularité, la précision, l’équilibre du balancier de frappe se forment avec l’exercice réalisé sur le green.

Les entraînements sur un minigolf améliorent nos compétences dans cette situation de jeu. Seul ou avec mes amis, avec plaisir et attention, l’esprit d’équipe intègre un joueur de même que le sens de compétition personnelle.

Poser sa balle en imaginant sa direction pour entrer son putt. Image irréelle mais confiante

Quelle est mon expérience de précision dans d’autres sports, fléchette, tir à l’arc, panier de basket… ?

Elles me servent dans mon putting et l’inverse est aussi une réalité.

Dans son attente de mouvement respirer pour contrôler son stress

Mes qualités personnelles dans mes activités personnelles et professionnelles favorisent mon esprit de putting.

L’apprentissage du putting, sa régularité, son besoin d’équilibre et d’attention ouvrent l’esprit d’équipe dans le jeu du golf. L’intérêt pour chacun est son adresse globale pour aider son équipier quand la compétition est en équipe. La Ryder Cup est un exemple, comme les tournois ou compétitions des clubs amateurs.

Conception du putt

Les recherches intimes du meilleur putting ouvrent la compétence de joueur de golf initiale et essentielle.

L’œil directeur unique du joueur est favori dans ses tirs sur une cible.

Posture à créer: son œil directeur est juste au dessus de la balle.

Garder une attente de frappe calme en ligne et en équilibre

         – le putter est perpendiculaire à la ligne de direction

         – l’outil laisse un vide entre le plan de frappe et la balle

         – le plan de jeu, triangle épaules-mains, est ferme mais calme.

Le coup est préparé dans son imagination : mémoire-conception-visualisation sont les piliers de réussite en golf

Attitude de concentration sans peur, objectif précis

La frappe restera plate, directe vers objectif par la ligne décidée et acceptée à l’instant présent.

Le contrôle de la frappe régulière est la ligne de rotation marquée sur la balle qui permet de juger son effort, sans effet dans le coup réalisé.

Jeu d’entraînement personnel et attentif:

J’observe le green, sa forme pour mon apprentissage coup par coup en entraînement comme en compétition.

Je commence sur une zone bien plate, et dans le temps je prendrai tout le green avec toutes ses formes. Le jeu sur un minigolf de club, en tapis ou naturel, fait grandir mes compétences.

Intention efficace

Le putting est un jeu que l’on utilisera souvent: 36 fois sur un par 72.Amateur ou professionnel, il favorise nos objectifs de JEU, tous les grands joueurs dans leur succès gagnent des points sur le parcours au putting.

Décision ferme de frappe attentive et calme selon sa mémoire positive

Capable et compétent au putting rend chaque joueur calme et attentif aux autres situations de jeu dans le golf.

Le putting est un élément clé de notre intelligence situationnelle dans le golf.

Exemples:

Je m’exerce en précision au jeu court souvent : une longueur de putter.

Montée calme à l’ordre du cerveau, équilibre du corps et confiance dans le plan du putter

Je cherche à réaliser une frappe complète avec un dosage calme de l’intérieur de soi.

Le temps d’entraînement régulier est de 15 minutes à chaque venue au golf.

(Imitation sur un tapis d’orient en maison ou tapis vert moderne de putting)

Exercices plus ouverts d’apprentissage :

La technique de putting est de chercher l’équilibre, la régularité, son adresse, une maîtrise de conscience pour sa confiance. La maîtrise du putting nous renforce pour toutes les autres situations de son jeu à chaque partie et son ambition.

Exercice 1 :

Les exercices réguliers offrent la confiance de putting. A réaliser en premier pour son entraînement et ses parcours

Utiliser 3 balles sur une zone plate (puis la changer dans le futur avec la complexité des pentes). La distance de frappe est de 1, 2, 3 longueurs de putter.

Avec cet exercice nous entrons dans le jeu d’entraînement de compétition. Nous réalisons ainsi une gestion de qualité dans nos mémoires.

Entrer 3 balles en 1, puis tenter en 2, la réussite nous fait tenter de 3. Une erreur de balle nous renvoie au 1. Commencer par une série de réussite complète puis décider d’en avoir 2, 3 et + pour devenir plus fort dans le putting.  

Exercice 2 :

Le plan de frappe est lié à la colonne vertébrale. Pas de jeu des mains, les épaules pilotent le plan de frappe

L’apprentissage du dosage personnel est nécessaire pour améliorer sa confiance. Tenter sa précision en prenant ensuite des distances différentes 7, 9, 11 m par exemple.

L’objectif est d’envoyer la balle dans un cercle de 30 cm de rayon autour du trou. Avoir envie d’une entrée dans le trou à longue distance est plus difficile à réaliser. Nous ressentons parfois de la frustration ou du stress.

La maîtrise de son stress dans le jeu de compétition lors de son entraînement est une phase importante d’apprentissage. Des articles existent ailleurs sur ce sujet technique.

Conception du dosage :

Le mieux est de s’entraîner chez soi. Peu de temps mais régulièrement pour son efficacité future.

– Visualiser le chemin de ma balle dans mon cerveau qui roule vers le trou, quelle que soit la distance de ce coup.

– Imaginer la balle dans le trou ou dans le cercle de cible de précision décidé dans mon apprentissage.

– Ressentir le plaisir irréel de sa réussite par sa vue, sa peau envoie de l’information, un sourire, de la joie, son applaudissement…Les 5 sens informent de manière attractive en quelques secondes le cerveau.

– Estimer, sentir et visualiser ses angles de club, la montée calme et précise avec l’accélération maîtrisée de frappe.

– S’exercer à cette pratique sur une courte distance, une longueur de putter, puis deux, trois, cinq, dix pour s’initier au dosage. Rechercher son équilibre en conscience et confiance future.

Sur les tapis utiliser les lignes, le cerveau ouvre ses programmes de précision future

– Comparer son jeu réel avec l’irréel, analyser les coups et s’exercer souvent sur le green ou sur une zone d’exercice personnelle dans un endroit tranquille.

– Souvent expérimenter aussi le geste de manière très lente pour lier son esprit et son corps. Un moment d’apprentissage particulier, mais efficace pour son équilibre de mouvement.

– Un entraîneur compétent ou de mes amis d’équipe assistent l’apprenti et il doit se filmer régulièrement pour se visualiser. Ainsi, il pourrait se comparer avec les meilleurs professionnels de son choix sur leur putting.

Exemple de putting :

Comment devenir professionnel dans ce sport?

Tête de club bien perpendiculaire aux lignes de la balle et de direction de frappe

Intégrer le pilier nutrition pour tous ses entraînements et ses tournois, ce pilier est à maîtriser dans sa vie.

Cette situation de jeu est un test important : diriger le coup pour la meilleure réussite. Les concepts concentrationvisualisationancrage sont à utiliser.

Le concept du putting est d’être en mesure de s’approcher de la réussite que l’on soit loin ou près du trou.

Comment se préparer ? Le questionnement commence par quel est ma capacité de viser ?

Trouver et définir la ligne qui va poser la balle dans le trou ? Mes yeux sont-ils efficaces ? Ai-je des lunettes ? Pourquoi ? Est-ce utile ? Je ne dois en utiliser qu’un seul pour viser.

Putting en toute situation de jeu :

Cette préparation concerne les exercices d’entraînement et le pragmatisme de sa compétition.

Sa posture

Placé derrière la balle, regard de la cible et observation du green. La pratique du complément d’information de derrière la cible est fondamentale dans le jeu. J’imagine le chemin de roulement par mes constats des pentes, celle qui est directe et celles sur les côtés de la cible.

Petit écart entre la face de putter et la balle. Instant de conscience de précision de sa concentration

Prise d’informations intuitives et inconscientes de la ligne de frappe en marchant pour revenir derrière la marque de la balle.

Placer la balle avec sa ligne imprimée sur la ligne de direction décidée. Poser la balle vers la cible avec regard de celle-ci d’un seul œil.

Dans ce mouvement simple, imaginer sa vision de la balle qui roule vers le but à atteindre.

Prise de la posture des pieds en ligne parallèles à la ligne de direction décidée. La ligne des épaules est aussi parallèle aux deux autres lignes. Attitude de posture à ressentir sur le green en compétition ou comme à ses entraînements pour devenir expert.

Présentation de la face du putter bien perpendiculaire à la ligne de frappe.

Position de la tête du club avec un léger vide derrière la balle (principe final avant la frappe).

Regard sur le côté du seul mouvement de tête vers la cible. Seul œil directeur ouvert et imagination de la balle qui roule vers la cible et entre dedans ou est dans le second putt facile à 30cm après le trou.

Son essai virtuel:

(En temps de préparation, possibilité de faire essai de frappe pour le mouvement de club calme)

Au calme de son salon, l’apprentissage de son putting est efficace selon son intention

La vue irréelle de la réussite imprime la mémoire à son cerveau.

Le joueur imprime ainsi intérieurement sa confiance de l’angle de frappe à créer. La recherche de sa puissance personnelle est juste intérieure en fonction de l’acquis de confiance ouvert lors des exercices d’entraînement.

Respiration calme de cohérence cardiaque durant la préparation de ce coup (5s+5s depuis le constat de la balle sur le green.)

Attitude mentale qui maîtrise sa peur et confiance au cerveau qui pilote les muscles des épaules.

Constats intimes:

Posture fixe, club bien perpendiculaire à la ligne de frappe. Ecart vide entre la face du putter et la balle. Dernière vue de réussite le mieux possible : chemin de la balle régulière, frappée correctement, sans effet. La volonté et l’attente ne se décident pas.

Le regard sur la balle, la décision de lancer le geste s’engage : le cerveau agit en conscience et confiance.

Acte final : lancer l’ordre cérébral de sa frappe, sans engager volontairement ses muscles

Son devenir:

Prendre conscience des lignes du futur en soi chez soi

Analyse du résultat, la réussite ou l’échec avec attention pour rester calme en soi. Les options pour se corriger pour le coup suivant ou l’exercice apparaissent au cours de son analyse.

Action d’oublier ce qui a été fait pour préparer le coup suivant (pas de joie, ni de frustration ou colère..) dès la sortie du green en compétition. Apprentissage à faire dans tous ses exercices d’entraînement pour sa maîtrise future.

Adaptation du putter avec son JE

Le putter est un outil initial de son JE dont nous nous servons souvent dans le JEU. Nous avons une conception de putting qui est la représentation de la précision de son JE.

L’apprentissage du putting chez soi équilibre notre confiance du futur. Le putting est une situation clé de résultat

Son intérieur est sensible à son cœur et son esprit. Le mouvement du corps est lié au calme et aux décisions de son JEU.

Plus le niveau de jeu augmente en soi et plus le putting est à expérimenter pour le rendre plus fort. Le résultat d’une partie dépend de sa réussite sur le green.

Le putter est à créer en fonction de son devenir personnel. Outil beau et efficace à analyser, étudier, tester et faire réaliser avec les techniciens de cette pratique de situation de jeu.

Je peux dire que le putter de soi, créé en fitting est un outil de précision qui ressemble à son JE. Ce club améliore l’esprit de précision grandement et la qualité globale de son JEU.

Michel Prieu

Une réponse sur “Situation de Jeu de golf 1 – Putting***”

  1. Bonjour,

    Cette présentation de situation de Jeu en golf me paraît essentielle. Elle sert à être le meilleur amateur, mais demande à chaque professionnel de ce sport d’être conscient, confiant en ses valeurs et ses objectifs. Pour réussir, chacun doit entrer dans l’esprit du JEU et dans cette situation le prendre-apprendre-comprendre pour être au plus haut niveau de son plaisir ou des objectifs de son ambition.
    Le putting ouvre toutes les autres situations de JEU.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.