Situation de Jeu de golf 2-1- Chipping***

*** Chaque idée, titre ou mot souligné offre d’autres clés et des exemples précis de mouvement à expérimenter.

Le petit jeu comprend le chipping qui a plusieurs possibilités de conception. Cette situation intègre le putting selon le parcours, son dessin et l’environnement du moment.

Joueur amateur ou professionnel, le petit jeu permet de maîtriser son JEU, mais aussi nous offre l’apprentissage de son JE.

L’exemple espagnol de qualité du moment l’histoire du JEU

Chaque joueur, par son petit jeu intime, peut agresser le parcours ou défendre sa situation personnelle du moment: réparer une erreur réalisée sur le coup précédent. Chaque instant de JEU demande au JE de s’adapter à la situation matérielle et intellectuelle du moment et de créer le coup suivant de petit jeu.

Pourquoi aime-t-on jouer au golf ? Ce sport nous demande à chaque instant présent d’oublier son passé, juste inventer son intention du moment.

Avec nos outils, nos pensées, notre conception de la partie, éventuellement notre ambition, le petit jeu est un allié. Notre compétence dans ce domaine nous aidera à approcher le loisir qui nous demande d’être meilleur chaque jour face à son parcours.

Le petit jeu court ouvre sa propre recherche de confiance intérieure. Pour devenir professionnel de haut niveau, selon son intention, la connaissance du JEU débute avec précision par le petit jeu chez les jeunes et se poursuit comme adulte.

Cette situation de jeu ouvre des trajectoires différentes qui sont une évolution du putting et l’invention d’autres trajectoires. Le petit jeu demande à chaque joueur de créer ses propres compétences en fonction de son intention intime pour son devenir dans le JEU.

Le caractère de la situation de petit jeu en chipping

En chipping, seconde situation de jeu fondamentale du golf, la cible est proche. Le petit jeu à découvrir s’ouvre avec le trou à moins de 25-30 mètres sur le parcours défendu ou pas par un obstacle.

Le chipping est son jeu

Le chipping est un moment intense de petit jeu. Le joueur aura à l’imaginer et le réaliser pour gagner un point face au parcours en situation active de réussite. Selon son niveau de jeu, nous avons la capacité de rattraper une erreur du coup précédent.

La conception du chipping se sensibilise par l’analyse et le ressenti de la situation de la balle au moment présent. A nous d’engager la conception de son action suivante au cours du JEU. Est-ce que j’aime cette pratique ? Comment la prendre-apprendre-comprendre et la maîtriser, comme je sais le faire en putting ?

La zone d’apprentissage moderne

Surface de chipping synthétique, dure, rapide une ouverture de jeu moderne

Il est intéressant de constater qu’il existe sur des golfs des zones naturelles mais peu parfaites pour apprendre. Des nouvelles créations synthétiques et complexes, sous couvert ou pleine nature s’ouvrent un peu partout. Elles offrent des zones efficaces d’entraînement aujourd’hui, comme des minigolfs en matière synthétique.

La zone de chipping est essentielle, rapide, dure aux modèles complexes. Elle ouvre la possibilité à chaque joueur de peu d’investissement de matériel, mais beaucoup de plaisir d’apprentissage. La combinaison du putting et du chipping me paraît essentielle pour les jeunes qui veulent atteindre un haut niveau futur.

Nous avons des opportunités de développer rapidement son amour du golf, très jeune ou adulte. Nous entrons par le petit jeu directement dans la compétence qui nous approche de la maîtrise du JEU global.

Le chipping ouvre le JEU personnel

Chipping, domaine personnel à rendre attentif

La continuité d’apprentissage de chipping demande à réaliser un geste calme, sans effort physique, mais avec une conception inventive. Plusieurs trajectoires pour se rapprocher du trou s’ouvrent selon la situation du green et la position du drapeau. L’état de situation matérielle de la balle au sol influence aussi son choix de trajectoire.

Pour atteindre le trou, en être le plus près possible, le dessin de l’architecte a proposé des obstacles. L’eau, la hauteur du green, les bunkers de défense… sont à dépasser. Des situations inhabituelles existent selon la saison : le vent, la pluie, l’humidité, la glace, la sécheresse…

JE dessine pour être efficace dans son JEU

La découverte et l’entraînement des phases de petit jeu-chipping offre des situations personnelles d’évolution de son plaisir à jouer. Le petit jeu initie sa recherche de jeu et opère la transformation de ses compétences.

En compétition, la position du drapeau modifie aussi le niveau de difficulté de précision du coup.

Plusieurs apprentissages potentiels de chipping

Chaque joueur aura à inventer plusieurs trajectoires pour tenter d’approcher la cible à son moment présent, une attention calme et sereine. Le professeur a intérêt à faire découvrir le chipping en présence collective et individuelle par le suite. L’entraînement personnel ouvre son attention et l’évolution de ses compétences.

Un essai à chaque coup qui est une nouvelle création

Chaque joueur aura une analyse de la situation de jeu à réaliser en précision. Sa maîtrise de plusieurs trajectoires comprend la balle qui roule ou qui vole (avec ou sans effet) et qui parfois s’invente.

L’apprentissage des gestes directs de chipping se complète aussi en regardant les joueurs professionnels ou les cours des moniteurs en images.

La vue des images imprime son esprit. Le courage de les regarder avec régularité inculque les positions, le rythme de frappe, l’attitude globale de situation de jeu…

Essai naturel de chaque coup

Chaque joueur peut comprendre et affiner son mouvement en prenant un temps d’exercice très lent avec ou sans club en main.

La réussite du coup sera favorable, si le joueur est conscient et calme pour réaliser son but avec précision.

L’échec accompagne le chipping si le joueur reste peu attentif ou dispose d’un état frustré ou en colère à l’instant présent.

La confiance dans le chipping est très liée à la communication naturelle entre son esprit et son corps. Le mouvement qui est à concevoir demande une attention intense au joueur de compétition, comme d’entraînement, amateur et encore plus au niveau professionnel.

Choix de sa posture

Intention attentive de chaque essai. Effort attentif de réussite

Le club de chipping sur la situation de jeu peut être double : un fer ou un putter (comme en Ecosse). Si un obstacle existe, le choix de son club demande une analyse et attention efficaces, pour une décision adaptée.

Le putting découvert en premier offre la conscience d’avoir en chipping la position solide au sol. La fermeté du bas du corps ouvre une sûreté de précision de mouvement du haut du corps.

Par mon expérience, je préfère signaler que j’aime avoir le poids de mon corps sur la jambe avant. Cela me fixe tout entier et mon mouvement est sensible par le haut du corps qui tourne autour de la colonne vertébrale. Cette pratique de jeu ressemble sainement au putting : sensation de faible effort avec précision.

L’analyse et la décision de trajectoire

L’analyse de la situation du moment présent de la balle et de sa cible est calme même en apprentissage de débutant. La découverte collective de la situation de chipping ouvre des exercices entre apprentis. Chaque exercice offre l’amour du jeu et l’esprit d’équipe en soi.

Prise du club son choix de précision et d’équilibre

Face à la balle, la prise de décision potentielle est calme et la recherche d’une précision de cible pour la balle est une attention permanente de la situation de jeu.

L’intention et l’espoir sont de voir arriver la balle près du drapeau ou dans le trou. Cette recherche initiale est irréelle, elle est son propre sens de visualisation.

Notre mémoire active s’appuie sur la connaissance, mais nous aurons souvent à inventer le coup à réaliser vers le drapeau et sa cible de jeu.

L’œil fixe le point de chute décidé de sa balle pour tout type de trajectoire : roulante ou volante.

Concentration et choix de petit jeu

Le niveau de concentration du joueur peut dépendre de la situation de jeu. L’intelligence situationnelle du chipping est importante pour tous les joueurs.

La situation de chipping demande une phase de jeu d’attention qui repose sur la précision, la régularité. Cette attentive attitude se base sur l’équilibre du corps et de l’esprit de ce geste sans effort physique.

Tension ferme des mains, efficacité et régularité de tenue pour frappe équilibrée

Le choix du club de chipping du moment se décide selon ses habitudes de trajectoire de balle. Selon moi, suite à la découverte du putting, commencer le chipping avec une trajectoire roulante, sans obstacle, est une priorité d’apprentissage.

Cette trajectoire qui roule est importante car en compétition en particulier ou selon la saison, les greens de réception sont durs et roulent beaucoup.

Le wedge nous permet de faire des trajectoires volantes, mais sur un sol sec, l’angle du wedge est à décider et parfois envoyer une balle à forte hauteur pour peu rouler.

L’attitude mentale ouvre les piliers concentration-visualisation de chaque coup : la mémoire ancienne, conscience, confiance, calme, régularité assurent son image du futur.

Postures de situations de chipping

Faire rouler la balle vers sa cible se décide souvent sans un risque d’obstacle et sur un fairway d’herbe courte. La trajectoire roulante se choisit souvent selon son amour du jeu précis que nous voulons. Cette trajectoire est proche du putting, distant mais nous en avons la pratique sur un minigolf (Simon Camirand oriente clairement, à vous de choisir).

Mon grip de préférence est interlocking

Un obstacle amènera le joueur à maîtriser une autre trajectoire de chipping qui sera volante. La position du drapeau sur le green influence le type de chipping futur. Le jeu de golf demande une conception intelligente de chaque coup.

L’enseignement de tous les débutants doit les inviter à prendre conscience de la qualité du petit jeu. Cela ne demande pas beaucoup d’effort physique, mais une attention intelligente sur chaque coup à jouer dans ce domaine.

Le petit jeu influence directement ses qualités de grand jeu dans son futur. Autant comprendre initialement l’importance du petit jeu qui nous permet d’être plus régulier sur l’ensemble de tout son jeu.

La première trajectoire de chipping court : balle roulante

Les enseignants modernes donnent les exemples techniques en présentiel ou en vidéo selon leur choix. Avec les clés que je souligne, à chacun de choisir ceux ou celui qui vous plaît. Soyez attentif à ces informations, vous êtes responsable de votre jeu.

Prise du grip sensible

Le choix de son club dépend de sa décision de trajectoire unique. Pour être efficace dans chaque coup, nous ne devons pas hésiter sur notre choix de ses outils.

L’expérience du putting initial que l’on possède, ouvre le choix du putter ou pas, selon l’état du parcours. La maîtrise du putter offre des opportunités d’utilisation sur le chipping court, plus complexe quand il devient long. Les images des compétitions sur des links d’Ecosse nous offrent des exemples.

La trajectoire roulante de la balle est basse, tendue, avant d’entrer sur le green ou en tombant sur le début du green. La ligne de balle est étudiée et engagée sans effort, mais attention vers le but choisi, le trou ou un cercle autour du drapeau.

Conception professionnelle du petit jeu

Maîtrise de ses prises pour sa régularité

En compétition, selon son niveau de jeu et sa place dans la partie, la situation du trou est à connaître sur ses notes ou parfois d’aller voir la réalité du trou sur le green.

Le carnet de note des joueurs professionnels de 2022 sera interdit dans leurs compétitions.

Pour hausser son niveau de jeu , le joueur professionnel devra être attentif et anticiper la conception de tous ses coups. Son analyse de situation réelle du moment (positions de balle et de la cible) demande à être précise. Chaque amateur peut procéder de même, selon son intention d’évolution personnelle dans son sport (et ses activités).

Le temps de marche vers le drapeau et le retour permet de concevoir la trajectoire de la balle en réflexion intime. Son image d’esprit décide de la cible où poser la balle et la voir rouler vers le trou. Le déplacement de chaque joueur est à réaliser en respirant correctement. La respiration est une seconde clé qui favorise dans le jeu son imagination de réussite potentielle. L’intention irréelle de son JEU deviendra réelle pour son JE.

Choix de son outil de trajectoire efficace

Pour une trajectoire roulante à apprendre, le Fer9 est un club-outil de découverte convenable. Ensuite, selon la maîtrise obtenue nous pourrons varier notre choix futur avec les clubs de notre sac ( Règle:14 clubs maximum).

Noter que les clubs ouverts, le pitch ou les wedges permettent de renforcer l’effet de frein de la balle (spin) qui roule pour maîtriser les distances de roulement.

Un parcours ouvre toutes les possibilités de création de son chipping

Prise du club :

La connaissance de la prise du putter se change pour le chipping.

Il existe 3 positions définies pour les fers, les bois et le drive :

         – Interlocking (naturel et facile à apprendre, block de mains solide),

         – Overlaping (block à 10 doigts),

         – Baseball.

Chaque partie de parcours demande d’inventer son jeu

La prise est à choisir par chaque joueur avec son moniteur ou ses lectures et essais personnels. Le choix initial est fonction de ses mains, son âge, ses expériences d’activité sportive ou autre et ses envies du futur. Personnellement, je trouve que l’interlocking est le plus efficace en précision de pression et d’unité du block des mains.

La tension de prise de club en chipping est ferme, mais sans forte pression sensible sur le grip.

La prise de grip influence les précisions et les sensations de frappe que l’on adapte avec le temps que l’on accepte et passe dans ses exercices et l’amélioration de son niveau de jeu.

Position du corps recommandée :

La décision précise du choix de la cible où faire tomber la balle, ouvre l’alignement parallèle du corps. A la fois les pieds et les épaules comme en situation de putting sont parallèles à la ligne de trajectoire, mais pourraient être différents.

La pratique d’exercice ouvre ses capacités de jeu

A chacun de choisir sa meilleure position de jeu selon les découvertes de précision obtenues dans son temps d’entraînement et/ou ses résultats de compétition.

Une possibilité pourrait être d’avoir les pieds sur un angle de 10-15°. Les épaules sont parallèles à la ligne de direction de la cible. Le mouvement de balancier-pendule autour de la colonne vertébrale est cependant parallèle à la ligne d’objectif.

Le club, son outil, en légère pointe au sol, envoie la balle vers la cible, seule la chute décidée et elle roulera vers le trou.

Imagination du coup à réaliser

Lors de la découverte de la situation de la balle au moment présent, imaginer le coup suivant dès son entraînement, pour développer ses mémoires de petit jeu et de jeu attentif.

Regarder le trou et prendre les informations sur la zone de jeu à utiliser. Repérer les pentes, les zones plates, ressentir la dureté et de la rapidité du green. Chaque joueur de haut niveau amateur ou professionnel prendra compte du sens de la coupe du gazon du green.

En entraînement de qualité , peu de temps pour améliorer son jeu

Chaque joueur observera et analysera la pose de la balle et la hauteur du gazon du fairway. Avec tous ces éléments, le joueur peut imaginer la trajectoire de son futur coup. La visualisation est essentielle.

Attention d’apprentissage: Cet ensemble de conseils d’observation est à donner à chaque débutant par l’enseignant. Chaque joueur ainsi s’améliorera dans ses entraînements sur ces situations de jeu qui seront multiples et différentes dans son futur.

Choix du club pratique :

L’entraînement individuel et collectif ouvre l’esprit d’équipe

La trajectoire pour faire rouler la balle à apprendre et à maîtriser est basse, tendue. Un Fer 9 ou 7 d’apprentissage sera utile, il remplace le putter.

Remarque: Le mouvement à produire est le tout début du swing de découverte du golf.

La position de la balle peut avoir trois positions pour faire rouler la balle : au centre du corps ou 2 à 5 cm en arrière ou en avant de l’axe de son corps.

La recherche du balancier-pendule du club s’impose sans effort. La conscience du point de dépôt de sa balle permettra de découvrir en soi le ressenti du rythme de balancier du club à créer.

Terrain d’apprentissage court qui ouvre le petit jeu par les émotions

Le mouvement de frappe avec son Fer 9 ou 7 utilise le type de mouvement du plan de putting des épaules et des mains. La distance de trajectoire de balle qui roule est différente suivant le green et la zone de position de la balle selon le parcours et le climat du pays.

Nécessité d’être solide sur sa jambe avant comme je le préfère. Le ressenti de rotation de son mouvement de frappe est lié à son choix de la cible et du calme de sa respiration.

En dominant ses pieds plats jouer sur les formes en pente

Important dans sa préparation du coup de visualiser sa trajectoire complète de manière irréelle pour la numériser dans son cerveau. Notre ordinateur-cerveau intègre la réussite et il dose l’effort à engager dans le geste futur.

Il donnera le rythme appris dans les entraînements, la mémoire se forme. La situation d’apprentissage de ce petit jeu à trajectoire de balle roulante est la suite naturelle du putting initial de son jeu.

Exercices d’apprentissage :

Avec les petits exercices faits sur cette recherche de qualité de trajectoire, l’apprenti (comme le bon joueur) ressent et mémorise son lien d’esprit et de corps pour cette précision de mouvement.

Au moment de frappe, commencer par apprendre avec la position de balle au centre du corps.

Des parcours offrent des zones d’entraînement efficaces. Navarrenx dessiné par un ancien joueur conscient du petit jeu

Quand les types d’eexercices au centre sont découverts, continuer avec la balle en arrière puis en avant. Cela offre des sensations de trajectoires différentes avec ces 3 tests. L’occasion de réaliser plusieurs exercices différents et découvrir des possibilités que l’on préfère.

Selon la longueur entre la position de balle et le trou, le balancier se décide et s’apprend pour sa réussite. Une situation de jeu simple et d’essai pratique avec attention de précision. La longueur de swing devient plus grande pour le passage de la tête du club sur sa ligne future en posant sa balle à l’endroit décidé, les yeux ouverts ou fermés..

Les exercices d’apprentissage de ce geste, nombreux pour les débutants dans leurs recherches de régularité leur ouvrira le JEU. Réaliser un geste imaginé, calme et sans effort physique réel oblige le joueur à maîtriser son JE.

Michel Prieu

A suivre:

Le chipping 2-2

Le chipping 2-3

Approfondir: Le putting

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.