Les jeunes vers le golf

Résumé:

Les meilleurs joueurs de golf du monde ont été formés à l’université aux USA. Comment les former en Europe aussi? Peut-on l’imaginer pour les jeunes qui aiment ce sport? Comment commencer très jeunes? Comment se préparer avec ses parents, son école et ce que l’on aime dans son développement? Où sont les difficultés et les nouvelles connaissances à découvrir pour être plus performant selon sa décision personnelle?

L’évolution active du golf

En France, depuis un siècle et demi, nous n’avons pas de joueurs de golf bien placés au plan mondial . Cela semble changer un peu en ce moment.

Le jeu pour les enfants et les parents

Depuis l’an 2000 de jeunes joueurs et sportifs ont choisi de mener leurs études aux USA. Leur entourage espère que leur décision leur apportera de nouvelles valeurs dans quelques temps sans doute.

Ce choix coûte est difficile à chaque famille. L’inscription à une Université américaine est très chère. Ces nouvelles études donnent des résultats différents. Les jeunes ont une bonne formation personnelle. Souvent ils entrent en équipe de golf et jouent le championnat NCAA.

D’où viennent les meilleurs mondiaux?

Victor Pérez nouvel exemple de jeu

Les résultats actuels de Victor Pérez peuvent être remarqués et appréciés aujourd’hui par les gens . Il est biologiste et un bel exemple pour les prochains candidats à cette méthode de succès. Les autres jeunes, tentés seront peut-être encore meilleurs grâce à ce qu’il leur a présenté dans ses tournois dernièrement.

Un joueur comme Joël Stalter a un peu de mal dans son golf malgré ses études à Berkeley (San Francisco-Californie-USA). Collin Morikawa, natif de Los Angeles, sorti lui aussi de ce lieu vient de gagner au récent PGA Championship. Jon Rahm, second mondial, d’origine espagnole offre aussi son exemple personnel …

Formation USA ou Espagne ?

Jon Rahm, bel exemple espagnol d’aujourd’hui

Depuis deux ans, j’ai étudié une possibilité nouvelle de formation universitaire en Europe. L’Espagne et l’Angleterre avec le bon enseignement du golf (et du sport) sont ouvertes comme aux USA. Pour des européens, il est possible de prévoir les études supérieures des jeunes à l’Université de Malaga (Andalousie-Espagne). Elle est créée comme une université américaine pour des joueurs de golf et d’autres sportifs.

Les terrains de sport sont au centre de l’Université. Les domaines de formation des étudiants sont autour pour de multiples matières différentes: sciences humaines, technologie, médecine , informatique, commerce….

Antequera pour EUSA 2019

Avec mes informations étudiées sur place, les familles peuvent interroger directement l’administration universitaire espagnole en langue française.

J’ai passé une partie de l’été 2018 et 2019 en Espagne à observer leurs championnats. Les étudiants de plusieurs Universités ont disputé le tournoi européen officiel de golf en Andalousie. Toulouse et Dijon y jouaient mais sans succès.

Pour voir une organisation de très jeunes joueur j’ai aussi suivi des parties ouvertes. J’ai découvert à Lyon le BornForGolf Tour créé par Fanny et Raphaël Jacquelin.

Découverte de BFGT

BFGT, belle création pour aider les jeunes joueurs…

Le BFG Tour offre des compétitions aux joueurs de golf de 6 ans jusqu’à 16 ans. Parents et enfants (filles et garçons) apprécient les compétitions dans les clubs qui s’ouvriront peut être dans plusieurs pays.

En région, des formateurs de golf accompagnent les groupes de jeunes . Les compétitions offertes: Paris, Lyon, Pays Basque, Landes, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Haute Garonne depuis cette année.

J’ai souligné dernièrement l’importance des activités en école primaire ou collège pour le développement de tous les élèves. Je trouve un point fort pour eux de s’éduquer au mieux avec leurs leçons et les jeux de sport. Certains jeunes précisément en golf découvrent ce sport très tôt et décident de se développer en compétition.

Des parents actifs en compétition

Maman ou Papa pour accompagner …

Les enfants de 12 ans s’offrent de nouvelles activités face à leurs parents (souvent). Leurs découvertes sont possibles en école ou dans d’autres domaines parfois particuliers.

Parfois, il me fut amusant de remarquer un drôle de projet. Voyant leurs grands frères, de plus petits de 6-7 ans se mirent aux actions qui leur ont plu en golf.

Les parents rencontrés prennent confiance parfois dans ce drôle engagement. Certains ont pris l’indication et l’accompagnement d’un enseignant de golf dans leur club. Mais ils n’ont pas imaginé un groupe d’assistance autour de leur enfant pour l’aider dans ce sport.

Le groupe de soutien particulier de certains enfants apporte des informations diverses pas toujours connues. Ils y ont de nouvelles découvertes dans plusieurs domaines.

Respirer et se nourrir un point clé à table avant de jouer

J’ai trouvé des enfants peu attentifs à leur nutrition, respiration, évolution du corps, santé… Ils ont de temps en temps, lecture ou plus encore musique ou danse comme autre activité. Des progrès peuvent être imaginés ainsi pour eux.

J’ai découvert cette information sportive et corporelle aux USA et au Canada. En hockey Sylvain Guimond apporte des soutiens nombreux. Il a aidé Tiger Woods dernièrement encore. Ses idées pourraient sans doute instruire des jeunes dans leurs familles de nos régions en golf.

Télévision et vidéo: nouvel appui d’apprentissage

Certains jeunes gens regardent souvent la télévision ou leurs jeux vidéos quand ils en sont autorisés par leurs parents. Cela varie selon les cas.

Jouer avec celui qui sait nous aider pour progresser

Tous les intervenants de golf acceptés sont amenés à proposer des cours utiles et précieux aux enfants durant la saison. Les familles en général suivent les activités de l’année offertes par certains entraîneurs, mais pas tous. Les parents souhaitent apprécier et mesurer les progrès des joueurs les mieux accompagnés.

A voir pour tout apprendre

L’entraînement des moins de 12-14 ans devrait être ajusté avec la visualisation de la vidéo d’un(e) joueur(se) de niveau international . C’est un gain d’apprentissage que j’ai découvert et adopté malgré mes activités professionnelles.

Je la trouve favorable pour concevoir son golf, les positions du corps avec une bonne réussite. Elle ne concerne pas seulement le geste, mais l’attitude complète physique et intellectuelle à appliquer. Un(e) professionnel(le) qui est très performant dans ce sport nous fait gagner du temps d’entraînement.

J’y reviendrai en dans une prochaine page réservée à toute cette connaissance favorable à chaque apprenti du jeu.

L’éducation d’école : heureux moment d’évolution.

L’éducation des jeunes joueurs devrait contenir l’apprentissage du savoir être dans leur vie active en primaire ou collège. Cette évolution n’est pas toujours ainsi en France à ma connaissance. Ailleurs, la culture nouvelle des jeunes me semble un peu autre : Suède, Angleterre, Norvège, Espagne….

Un autre jeu d’éducation du corps et de l’esprit des jeunes

Dès les classes primaires, les enseignants en école sont informés par les parents de l’activité réelle de leurs enfants. Plusieurs sont à l’extérieur dans d’autres activités dont leur sport mais aussi des formations culturelles.

Il me semble important qu’un jeune joueur de golf ne passe pas tout son temps dessus. D’autres activités en sport scolaire et familial autre que le golf sont sensibles. Je trouve important le développement des petits en école également.

Un autre jeu d’attention d’équipe et personnelle

Aux professeurs d’apporter des connaissances nouvelles aussi bien en mathématique et science ou français qu’en histoire et géographie… Certaines écoles améliorent les savoirs de chacun pour découvrir des données nouvelles. Les formateurs ont parlé d’écologie, de constitution, santé avec parfois respiration et manière de se nourrir.

Comment évoluer dans son alimentation?

Le monde actuellement est en train de s’orienter autrement en objectifs de vie de chacun dans tous les pays. Je trouve qu’en France pour le moment, il existe des difficultés pour organiser les activités nouvelles de ses habitants.

Nutrition meilleure de nos attentions

Depuis 5 ans par exemple, les USA ont lancé comment mieux s’alimenter. Des informations sont apparues à choisir en famille la consommation la meilleure du lait, sucre, gluten par exemple.

Les éléments nouveaux pour consommer la viande et modifier le jardinage des légumes existent. Avec Michelle Obama, de nouvelles idées sont nées en Californie: mieux se nourrir selon son activité scolaire et sportive. Apprendre son alimentation et prévoir le temps pour sa santé existe dans des villes comme San Francisco ou Santa Barbara…

Une idée nouvelle pour s’alimenter: chercher

La famille en apprenant mieux son alimentation permanente, adapterait sa manière de préparer ses activités diverses. Possible alors de préparer l’avenir de chacun. Comment réfléchir à des sujets comme repos, sommeil? Quel jeu ensemble ou relations entre frères et sœurs, même vacances pour vivre la santé?

Certains échanges américains offrent des solutions pour penser a de meilleures attitudes médicales dans l’ambiance actuelle. Joe Dispenza, Bruce Lipton, Wayne Dyer, Lynne McTaggart... offrent des connaissances à développer dans nos régions.

L’apprentissage du jeu personnel pour un jeune

Jouer partout, nouveau et amusant

En meilleure formation et santé, la réflexion sur le jeu des jeunes en golf comprend en premier leur entraînement. Il concerne aussi le suivi des parents pour l’approche de chacun dans les compétitions où ils veulent aller.

Les enfants doués sont formés par un moniteur de golf et/ou coach mental, quand ils ont moins de 14 ans. Ce n’est pas très souvent dans ceux que je suis sur les tournois du BFGT, filles ou garçons.

Les intervenants pour ce sport y sont rares. Ils ne sont pas toujours attirés par ce choix de formation des jeunes dans notre pays. Un petit regret qui existe pour moi et j’espère que ce constat se modifiera dans le futur.

Visualiser Woods nous apprendra autant qu’un autre…

Pour l’enseignement d’un(e) débutant(e), la visualisation du jeu d’un modèle sur une vidéo servirait efficacement aux apprentis de son sport.

Cette nouvelle connaissance ouvre la création interne de chimie et de neurones du corps d’une personne. Les images des meilleurs joueurs de golf professionnels donnent des possibilités nouvelles pour chaque observateur.

J’ai appris et utilisé jadis cette possibilité grâce à David Leadbetter et Nick Faldo sur mon ordinateur ou ma télévision. Les attitudes du jeu du modèle font gagner du temps pour apprendre à jouer à chacun. Le regarder avec régularité offre des résultats plaisants dans son sport, mais ce n’est pas très connu.

Les enfants aidés par les images des grands

Après l’avoir indiqué, cela était efficace pour apprendre le geste avec certains jeunes de moins de 8 ans. La découverte du mouvement leur donne un exemple rapide et ils utilisent les clubs qu’ils trouvent très vite.

A la suite, ils sont même intéressés par ce que font leur frère ou sœur un peu plus âgé. Ils sont attirés par leur entraînement ou encore leur jeu lors d’une compétition. De cette façon, les petits les imitent et progressent en peu de temps dans plusieurs cas.

Raphaël Jacquelin pour l’image du succès: regarder

Cela étonne parfois les parents qui sont surpris. Mais de mon point de vue, je préfère ne pas trop les faire former comme les plus grands. Les impressions qu’ils ressentent les fait décider de jouer suivant leurs idées, ils progressent individuellement. Leur efficacité se mesure pour certains avant leurs 10 ans.

Certains petits regardent aussi d’autres jeunes joueurs qu’ils découvrent sur les parcours qu’ils fréquentent. Nous voyons que le suivi des compétitions est une formation intelligent pour les plus jeunes en golf.

Les exercices de golf des plus jeunes

Putting beau premier jeu qui dure longtemps

Depuis plusieurs années nous avons remarqué qu’à moins de 12 ans d’âge, l’apprentissage du golf est fondamental mais d’origine simple. Les exercices de chaque partie de jeu leur sont proposés comme pour tous les joueurs.

Je le souhaite ainsi : putting, chipping, swing en approche de 30 m, puis entrer sur le bunker. Passer ensuite à la précision du 100 m, le swing est alors complet. Le geste avec les bois et le drive vient pour moi juste à la fin de l’évolution des apprentis.

Jouer au plus tôt toutes les situations d’un parcours

Les distances de parcours modernes comme découvertes en compétition du BFGT leur montrent des situations de parties qu’ils aiment souvent. Cela constitue un plan de jeu performant et donne du sens à leur entraînement. Cette façon de faire offre la possibilité aux enfants de jouer dans leur environnement local. Pas toujours, certains aiment aussi de voyager dans d’autres clubs.

Jouer en interne et avoir des liens externes

Amusant que certains s’entraînent dans leur jardin pour les coups de fer après leurs créations particulières. Pour le putting ils préfèrent même leur chambre de leur maison sur un tapis en laine.

Jouer et partager le jeu ensemble

Parents et enfants peuvent jouer ensemble, l’occasion de renforcer leurs exercices.

Personnellement j’aime bien parler avec les parents qui accompagnent leurs petits. J’ai l’impression qu’ils font du “coaching” intelligent et nous échangeons sur ce point.

J’ai eu plusieurs fois, l’expérience d’avoir des discussions particulières avec chaque jeune joueur. Cette pratique donne à chacun une manière de réfléchir et s’engager directement dans leurs activités et leur sport. Ils montrent l’évolution de leur maturité, en précisant ce qu’ils veulent accomplir pour se renforcer.

Amusant qu’encore jeunes ils apprennent à décider de leur façon de jouer… Peu à peu leur conscience et confiance viennent ainsi pour la performance choisie. Pas trop de discours en général, mais pas mal de situations de jeu courtes, imaginées ensemble.

Les parents et le golf

Avec Raphaël, bel exemple dans le jeu

Comme déjà évoqué, des parents n’utilisent pas beaucoup les prestations de certains entraîneurs ou coaches. Ils ne sont pas nombreux et attentifs pour le développement des jeunes joueurs débutants en golf.

Les âges des enfants permettent ces prestations d’efficacité, mais s’en occuper est particulier et curieux. Les parents disent souvent dans les tournois où ils accompagnent leurs débutants qu’ils ont peu d’aide.

J’ai réalisé des discussions privées avec de jeunes joueurs. Elles permettent d’aborder des domaines secrets pour les filles ou garçons qui débutent. Leur sport touche un peu leurs environnements personnels, ils ont des peurs, des recherches diverses. Ils n’osent pas toujours le dire à leurs parents parfois.

Le jeu des grands et des petits: un avenir sérieux

J’ai le souvenir d’avoir invité à stopper son entraînement à un garçon de 16 ans au Maroc. Ailleurs un de 14 ans, avec sa maman dans le suivi et l’aide de compétition: ses résultats ne progressaient plus.

Pour un début de compétition, j’ai proposé la mise en forme d’un groupe de formation autour de leur père. Leur maman avait aussi un rôle important dans d’autres activités de la maison et leurs découvertes culturelles.

Les enfants ont eu des progrès intéressants en hiver malgré le coronavirus dans leur région.

Les règles d’organisation en école et aussi médicales ont fait qu’ils ont adapté leur façon de s’entraîner ensemble chez eux.

Le lien avec les parents

Accompagner pour permettre le progrès

Je souhaite vraiment que les parents suivent et accompagnent leurs enfants dans leur progression en golf. Ainsi les petits prennent une conscience nouvelle. Sérénité, confiance, maturité arrivent et apportent des données qui les servent dans leurs façons de grandir.

L’action des parents est sérieuse et attentive pour l’évolution des petits joueurs. Les aides et relations avec celles d’un enseignant de golf sont à trouver aussi. Parfois un coach peut être cherché si ces derniers veulent aussi éduquer des jeunes.

Parents + école pour aimer son jeu

L’évolution des joueurs est liée à l’ensemble de leur enseignement personnel. Les résultats des meilleurs professionnels connus aujourd’hui ne sont pas nombreux. Les moins bons n’ont pas appris assez tôt les savoirs efficaces quand ils étaient jeunes.

Les annonces officielles sur l’évolution du coronavirus vont modifier bien des organisations sportives. Dans le futur, elles indiqueront de nouvelles épreuves à gérer sur les activités publiques habituelles. Sans doute que chaque région d’un pays devra s’adapter aussi dans l’organisation d’une nouveauté en compétition.

Dans les cours scolaires comme en sport, j’espère que la France sera plus précise en septembre prochain.  

Les lois politiques futures vont nous demander des applications différentes. Beaucoup ne ressembleront plus à celles que nous connaissons depuis longtemps dans la vie que nous avions dans le passé.

Les enfants en compétition, les parents en aide

Aux enfants de décider de pratiquer leur compétition de sport en golf mais pas seulement. Ce n’est pas toujours facile à organiser par les parents afin de les accompagner. Pour vivre et réaliser leurs parties et tournois sur une saison ils devront se lier et s’aider.

Partager son jeu et sa préparation

Je pense que pour les jeunes joueurs pratiquer juste le golf ne leur convient pas. D’autres activités en un sport qu’ils aiment les intéresse. Un choix culturel qu’ils ont établi est aussi un succès intime. Leurs autres actions offrent une possibilité de progrès utile en golf mais dans leur vie aussi.

S’ils choisissent de jouer au golf sérieusement, alors à leur papa de voir avec chacun comment l’aider à se préparer. Comment tenir les points forts remarqués en jeu?

Décider et partager ensemble

Mieux impliquer ses décisions dans un tournoi régulièrement? Etudier et parler des erreurs réalisées? Quels efforts pour travailler les coups faibles repérés en compétition?

Accompagner et assister jusque dans le jeu

Ces indications imaginées ensemble donnent des idées nouvelles aux jeunes joueurs et développent leur intelligence et tout leur esprit.

Important de mener son entraînement d’enfant avec l’aide des parents pour adapter le jeu sur les tournois.

Les résultats d’une partie précédente sur un parcours connu sont regardés ensemble avec sérieux. La possibilité de définir une autre mode de se concentrer mieux lors d’une réalisation d’après.

A l'écoute
Partager la passion du jeu

Imaginer cette manière familiale de s’engager en sport la veille de la compétition est un atout selon moi. Une attitude parentale d’accompagner et aider, mais sans offenser et punir le jeune.

Les parents l’entoureront avec des exemples adaptés pour préparer l’avenir au moment présent. Anticiper et parler sans crier pour préparer la partie future ensemble. Une attitude de “coaching de la famille” qui est un progrès en conscience et confiance pour les jeunes joueurs.

Penser aussi à la santé des jeunes

Choisir son alimentation : un avenir

Pour augmenter les formes de performance, aux mamans de préciser leur point de vue. Elles pourront donner leur choix sur la nutrition, le soin et la manière de se calmer des jeunes. Ces trois points qui sont petit à petit à maîtriser selon mes connaissances seront expliquée en détail prochainement.

J’aborderai l’alimentation pas toujours bien connue en compétition.

Découvrir la respiration qui nous aide dans la qualité de jeu du golf sera détaillée aussi. Respirer est essentiel dans notre vie personnelle. Cette force sera aussi une attention personnelle à préciser.

Apprendre à jouer hors jeu aussi

Egalement utile de savoir diminuer son état personnel d’angoisse en jouant. La peur nous approche souvent sur un coup à jouer. L’EFT (Emotional Freedom Technic) est un point de partage et de connaissance pour chaque cas dans le sport. Se calmer de l’anxiété est aussi beaucoup d’autres actions personnelles à découvrir.

Jouer avec son esprit qui conduit le corps

Ces nouvelles orientations efficaces se ressentent dans les entraînements. Elles offrent de nouvelles attitudes à connaître pour maîtriser ce qui se passe en soi. Cela aide à diriger nos états et manières d’être performant dans le temps.

Un soutien actif et permanent

Grandir en apprenant des soutiens complémentaires pour son développement personnel est une découverte chaque fois. La compétition touche aussi bien le cœur que le cerveau d’un jeune joueur auprès de ses parents.

Trois ou quatre parties de golf menées avec toutes ces attentions un peu nouvelles deviendront une attitude de contrôle pour les jeunes. Ces adaptations osées et découvertes seront efficaces. Les résultats souhaités avec leurs parents seront favorables pour les jeunes.

Le golf de demain

BFGT, petits et grands participants

Cet ensemble de situations montre comment les enfants peuvent se préparer dans les tournois proposés par BFGT. Ceux des clubs de golf locaux ou régionaux leur sont parfois moins faciles à découvrir. Grâce à BFGT, deux types de parcours d’enfants à accompagner existent 9 et 18 trous. Les âges sont larges aussi: de 6 à 11, 12 à 14 et finir à 15-16 ans.

Rahm ancien universitaire

Nous avons déjà parlé dans des articles précédents de l’apprentissage de la vie moderne en Université ailleurs qu’en France. Avec les recherches de joueur de golf que j’ai évoquées, les jeunes pourront établir leurs choix d’avenir vers 15 ans. Un avantage pour eux, face aux possibilités connues dans notre pays et ailleurs.

Apprendre tôt pour grandir vite

Les résultats européens et mondiaux sont faibles encore, même s’ils semblent évoluer un peu en ce moment. En adaptant la méthode d’apprentissage du golf avec les enfants, nous pourrions avoir des résultats nouveaux. Les orientations d’éducation transmises ci-dessus ouvriront des comportements plus performants prochainement.

Le golf demande un apprentissage afin de définir peu à peu le corps et l’esprit du jeune le plus tôt. Les jeunes ainsi prendront les bonnes décisions qui concernent leur développement futur en ayant des connaissances à 14 ans.

Apprendre tout très tôt aux jeunes

Apprendre jeune avec l’aide de tout son entourage est à appliquer pour ouvrir de nouvelles possibilités dans son sport. Chacun a besoin de se servir souvent de son cerveau pour créer ses performances et sa maîtrise. Un jeune qui le met en forme même en débutant, aura un avenir plus efficace que par le passé.

Les jeunes pourront changer notre histoire du golf , s’ils commencent tôt avec plaisir et sérieux

Pour son choix de jeune, j’espère que de bons enseignants le soutiendront aussi dans son élite sportive. En Espagne, au cours du Championnat d’Europe Universitaire 2019 la formation des équipes françaises était une difficulté. J’y ai perçu l’activité un peu faible des accompagnateurs pour avoir les meilleurs résultats.

Apprendre jeune à jouer au golf est un choix important quand cela nous plaît.

Elever des enfants nouveaux comme je l’ai observé dans plusieurs pays, permettra d’avoir de meilleurs résultats. Nous aurons dans ce sport de notre pays une nette amélioration de son histoire.

Michel Prieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *