Situation de Jeu de golf 3 – Approche – Précision***

*** Les mots soulignés vous apportent des informations complémentaires

L’approche est significative dans le golf, la cible de ce coup sera autour du drapeau sur le green. La décision est d’être attentif à la précision.

Le principe de cette situation ouverte pour le joueur est qu’il possède le pouvoir de décision de diminuer le nombre de coups futurs sur le green.

La distance la plus courte possible de la balle et du drapeau, après son coup d’approche, lui offre d’agresser le par du trou. Avec sa confiance dans son jeu d’approche, il aura en lui l’art de réparer une erreur du coup où est sa balle à l’instant présent.

L’approche dicte la direction précise et l’économie de son effort physique pour être le plus prés possible de sa cible du moment présent.

Conseil :

Un parcours demande sa découverte personnelle, son approche intérieure et extérieure

La puissance physique engagée par le joueur sur cette situation de se rapprocher du drapeau est un choix personnel. L’approche est une qualité de swing de plus de 30 m avec le sens de sa précision intime.

Les joueurs professionnels parlent d’approche à plus de 150 m…

Comment arriver à être précis dans tout son JEU? Quelle est la précision de son JE? Comment l’apprendre?

La précision de frappe demande un équilibre global du joueur entre sa posture et la décision de son futur coup.

Le dessin du parcours nous impose son étude…

Ses données techniques d’approche sont a apprendre par chaque joueur. Une technique ouverte pour son JEU, en lien étroit avec les 5 piliers de son JE.

L’engagement physique dans le sport est un choix personnel. Chacun a une recherche de logique d’entraînement de haut niveau, en dehors du JEU pour adapter son JE. Le joueur frappeur cherche à augmenter son degré global de puissance, mais perd de la précision dans son golf.

Recherche d’équilibre

Cette qualité de JEU demande un équilibre intime à apprendre et à faire progresser. L’approche domine la distance de chipping, mais la qualité de jeu à maîtriser par le joueur est identique.

… Et nous oblige à beaucoup d’attention quel que soit son moment de jeu!

Avec ses connaissances du putting et du chipping, le joueur aura un niveau de conscience et de confiance sur le futur de ce coup à concevoir. Sa distance du trou demande une autre invention de chaque coup. La création de son objectif est sensibilisée par son intérieur, mais aussi son environnement du moment présent.

Le lien corps-esprit de cette situation de jeu impose un équilibre, une régularité du mouvement à la suite d’une conception attentive du coup à réaliser. Le réel équilibre entre ses valeurs de JE et ses objectifs de JEU.

La forme du terrain, son climat, son entourage d’équipe transmettent de l’information extérieure au joueur. Comment sont ses pensées du moment?

Quelle sera ma cible ?

Chaque approche demande réflexion et décision, nous en sommes seul responsable

Placé derrière la balle, à chaque instant, le joueur devra décider sur le coup d’approche à jouer la cible où poser la balle. L’approche est similaire au tir à l’arc ou la carabine.

La situation d’approche de la cible offre une suite de décisions de conception du coup à jouer : imaginer la trajectoire, la visualiser et estimer sa posture physique.

L’approche invite à maîtriser sa propre direction…

Utiliser des baguettes de direction intimes pour intégrer son imagination (visualisation irréelle) de la trajectoire à réaliser selon ses habitudes. En cours d’entraînement, posés au sol, les axes de couleur orientent et forment la vision de chaque joueur. Il aura ainsi une sérieuse attitude sur le parcours pour imaginer et décider sa posture de future trajectoire.

« Ma responsabilité d’apprenti me demande de retenir les règles de posture de mon mouvement précis« . Les exercices pratiques dans toutes les situations de jeu à découvrir les font expérimenter et mémoriser efficacement. Chacun crée des attentions et ressent des sensations de ses mouvements avec une certaine sûreté quel que soit son parcours de jeu par la suite.

Constat: l’approche me fait découvrir mes qualités de joueur pour le swing complet.

Posture du coup

Le parcours offre des voies différentes, son ancrage est à créer…

La prise de grip du club est similaire à celle du chipping et la fermeté du ressenti sur les mains est identique.

La tête de club est perpendiculaire à la ligne de direction décidée et le shaft angulaire comme au chipping. L’épaule arrière ouvre la rotation du plan des bras vers le haut.

Pour établir sa position de frappe, la cible dicte l’alignement des pieds et des épaules du joueur. En même temps son sens de JEU lui fait imaginer la forme de la trajectoire d’approche.

Attentions :

La balle devant soi peut avoir 3 positions vues en chipping. Apprendre initialement l’approche avec la balle au centre du corps. Après, à soi-même de développer son expérience en découvrant les autres positions de balle.

Où que l’on soit, les obstacles du JEU ouvrent les recherches du JE.

La hauteur de trajectoire sera influencée par l’ouverture du club choisi et selon la position de la balle au sol. Une balle haute roule moins vers la cible qu’une balle basse. L’apprenti débutant a l’expérience de ses trajectoires de chipping.

L’équilibre du corps pour réussir la précision demande une posture équilibrée et solide du bas du corps.

Apprentissage court et ouvert

… partout où l’on sera, le JEU se montre compliqué, réfléchir pour le dominer

La leçon offerte par chaque moniteur est souvent différente. Son écoute est importante et ses exercices sont à adapter à son identité.

Intégrer sa responsabilité d’apprentissage, Le JEU nous invite à se comparer avec l’entourage. Avec une vidéo de soi, la vue des meilleurs joueurs professionnels poursuit notre JEU. On augmentera ses capacités selon son désir de maîtriser l’approche.

Des outils sont à découvrir et ajuster

L’approche de courte distance (50-60m) réalisée avec un wedge (52°-56°) permettra d’apprendre le swing complet. L’apprentissage fait en cours de golf peut être poursuivi chez soi avec des balles creuses.

Le lieu d’exercice de courte durée quotidienne est efficace en imagination sur un tapis, sur sa terrasse, son jardin, son école…avec une balle creuse.

Voir et comparer son approche :

L’approche est démontrée par les meilleures joueuses et joueurs professionnels du monde. Des moniteurs enseignants ont ouvert des cours de vidéo qui contribuent à notre évolution.

… Dans tous nos essais, pour réussir ce qui est créé. Chaque outil choisi est une part de notre chemin…

Regarder l’autre nous donne des images en plus des nôtres. Chaque joueur a intérêt à se faire filmer pour se comparer lui-même avec les meilleurs.

Les exercices personnels d’approche permettent d’améliorer les connaissances pour devenir et être performant selon ses choix et son envie de jouer.

Solide ancrage au sol pour le mouvement

L’alignement d’approche est réalisé par le bas du corps et une attitude physique solide. Cette dernière bougera de manière régulière pour conserver la précision du mouvement à chaque instant futur.

…qui a besoin d’être droit sur la voie choisie

Le corps est légèrement penché vers l’avant. Les genoux sont un peu pliés pour être solides avec les pieds ancrés au sol.

Le haut du corps comprend le plan de montée calme des bras et des mains qui élèvent le club. Les épaules tournent autour de la colonne vertébrale. Le dos se met calmement face à la cible choisie.

Le club au plan horizontal va prendre un angle de montée jusqu’à 90° selon le joueur par le mouvement des poignets. La tête du club dans le dos se dirige dans le sens de la cible.

La montée calme du club permet de le relancer en descente dans le mouvement par le même chemin. L’accélération du club en descente de sa frappe s’impose à tout son JEU. L’approche permet à son JE de le comprendre et l’intégrer.

Lancement de la tête du club

Délicate attention de geste et d’intelligence dans son approche de champion

La main basse lance le retour du club et la main haute contrôle la régularité de la ligne du club. La vitesse du club augmente en descente et les poignets associés laissent la tête du club dépasser les mains.

La vitesse du club demande un effort d’appui sur la jambe avant. L’épaule arrière reste basse au moment de frappe, les bras vont loin vers la cible.

La tête du joueur reste derrière la balle un instant après la frappe de balle. Le plan de frappe épaules continue sa rotation et le corps se redresse avec la poitrine face à la cible.

L’apprentissage d’approche demande d’être calme pour que le cerveau soit imprimé de la conscience d’un mouvement équilibré.

Bien réfléchir pour inventer son approche du moment

Ne pas chercher dans l’apprentissage une longue distance. Cette situation de jeu qui sera à produire souvent dans son futur est à maîtriser sans grand effort. Il évoluera dans son niveau de confiance de devenir.

Sa recherche personnelle sera adaptée ensuite en fonction de ses choix qui sont fonction de l’amour du jeu, le rythme de son corps et le pouvoir de performance personnelle.

Le swing d’approche intègre la responsabilité de la personne qui apprend cette situation de jeu. Chacun y crée son chemin de réalisation de joueur : plaisir de jeu ou amateur de compétition ou/et intention de devenir professionnel.

Exercices d’entraînement

A l’approche de mon JEU, je suis et reste responsable de mon JE

Une fois le mouvement décrit compris, la suite est de le développer. Les théories de l’enseignement sont à intégrer par sa pratique. Le pragmatisme de ce sport demande de l’entraînement pour progresser.

Cette troisième situation de jeu est à intégrer dans son développement des deux précédentes. Le dessin initial peut-être le suivant pour 30 minutes et je le découperais ainsi : 5 mn de putting court-10mn de chipping roulant et volant – 10mn d’approche sur 5 distances – 5 minutes de putting long.

Ainsi un joueur deviendra capable et compétent dans le petit-jeu, les trois situations essentielles du golf. Ce petit jeu ouvre son swing précis.

Améliorer ses points forts et faibles

De temps en temps le joueur, jeune ou adulte, aura intérêt de se faire filmer sur chaque situation de son jeu. Il pourra se comparer naturellement avec les grands joueurs qu’il choisira et observera.

Le cerveau de chacun est un ordinateur qui mémorise tout ce que l’on voit et ressent. Nos images permettent de se comparer à l’autre. L’autre joueur nous apprend beaucoup. Cela est vrai dans toutes les activités que l’on veut réaliser.

Le parcours nous invite à comprendre notre confiance

Plus un joueur veut être performant et plus il doit travailler les sujets qui lui appartiennent. Oser améliorer ses points forts et adapter avec attention ses points faibles ouvre son devenir.

Chaque joueur est responsable de son chemin de réussite, construit autour de ses valeurs (adaptables et modifiables) et ses objectifs. Ces deux points doivent être en équilibre, l’approche est une zone d’exercice intensive pour cette conscience. L’approche développe son niveau de confiance essentielle pour la poursuite du jeu.

Visualisation utile…

En approche prendre sa conscience intérieure en découvrant l’extérieur.

Chaque coup de golf est une nouvelle création que le joueur soit sur le parcours ou en cours d’entraînement.

La visualisation de sa prochaine trajectoire à réaliser en irréel, engage sa réussite de son mouvement réel futur. Cette attitude est à apprendre dans ses entraînements au cours du temps. Elle imprime son devenir d’efficacité de son jeu global.

L’image intérieure transmet des informations à son cerveau pour engager le mouvement efficace du coup à créer.

… Geste lent d’apprentissage complémentaire

Pour évoluer dans son JEU, prendre des cours qui savent toucher son JE. Son mouvement n’est pas que physique

En apprentissage de l’approche, pour intégrer un swing complet, il est utile de réaliser un geste très lent. Le ressenti dans cet exercice permet d’intégrer les mémoires de prise du grip et son mouvement complet du club.

L’exemple donné par le moniteur peut être élargi par sa propre référence d’imitation d’apprenti. Dans une situation nouvelle à obtenir, les images découvertes en vidéo, l’exemple d’un autre, soi, améliorent ses propres capacités.

Faire le mouvement très lentement transforme son apprentissage avec rapidité.

Les éléments grip-montée calme de rotation-jeu des poignets-sommet de club se testent très lentement. Ainsi chacun intègre en mémoire la qualité du mouvement. Le temps de sensation et sentiment est très court. Cet exercice peut être fait durant 3 minutes.

Avec ou sans chapeau, le JE nous met dans le JEU

Le second exercice d’attention part du sommet de mouvement de club avec les éléments de retour. Le lancement de la tête de club-jeu des poignets-retour sur la trace de montée-jeu des mains vers la frappe-maîtrise de posture-lancement des bras vers l’avant-fin de mouvement. Durée aussi de 3 minutes.

Dans le temps d’apprentissage, ce geste lent devient complet et chaque jour le faire 5 minutes. Cela fait gagner du temps d’efficacité de l’entraînement de practice pour passer sa carte verte.

Exercices d’entraînement d’approche

Important d’être sur le terrain pour son JEU…

Le calme de mouvement est acquis par les exercices personnels courts et très lents que l’on observe intérieurement. L’approche ne demande pas d’effort de physique primordial.

…mais le practice ou son propre jardin offre un poste d’entraînement aussi

Tous les exercices sont associés à la cible choisie. Changer de but tous les 3 coups avec une de distance et la direction. Varier le choix de cible nous fait créer un coup différent. Ainsi, le jeu se lie à son intelligence d’esprit et son corps en régularité et équilibre.

Le but est de choisir une cible et jouer 3 balles dessus. La balle 2 est améliorée dans tous les cas, de même que la balle 3. Puis changer de cible. Cet ensemble de tests d’exercices pratiques élève son niveau de jeu dans les minutes décidées.

A chaque balle passer derrière elle et imaginer la trajectoire à réaliser. Reprendre sa position d’alignement à chaque coup. Prendre soin de la correction à la transformer par rapport à sa mémoire ou l’analyse du coup précédent.

Des centres d’entraînement offrent parfois une zone de JEU où l’on découvre et observe son JE

La forme de l’exercice nous éduque pour son jeu futur : chaque coup est nouveau, le jeu de golf n’est pas une routine.

Chaque situation de jeu demande un ensemble d’éléments : étude-décision-préparation-mouvement-analyse.

Son cycle de jeu se boucle en phases à estimer efficaces et belles. Penser à son devenir sans critiquer tout ce que l’on joue.

L’intelligence situationnelle à développer dans son golf débute à l’apprentissage du mouvement complet corps-esprit de l’approche.  

Michel Prieu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.